Assurance chômage pour députés.

Publié le par Frédo45

hemicycle-8.jpg

http://www.actuchomage.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=2640 

A l'heure où la fonction publique, cheminots en tête sont montrés du doigt, stigmatisé habilement par les médias, les grands groupes et l'Etat, il est une loi qui devrait éveiller la curiosité et leur donner le goût du sens critique. En toute discrétion, les députés viennent d'adopter une modification à leur régime d'assurance chômage faisant passer leur indemnisation post-mandat de 6 mois à 5 ans. Concrètement, là où le salarié lambda a droit à 23 mois de prestations, le députés pourtant peu à plaindre ne matière de salaire, aura lui droit à 60 mois sous prétexte qu'il ne peut pas revenir aisément à la vie active. Evidemment, ceci est plus facile pour un véritable chômeur. 
Le prétexte donné à cet amendement est qu'il faut inciter les hommes et femmes de la société civile à s'engager en politique. Or, en mettant en place un tel régime, on professionnalise au contraire la politique car, à l'abri de la précarité, rien, aujourd'hui, n'incite le député battu à reprendre une activité privée. D'ailleurs, si on fait le compte, il pourra se représenter 5 ans plus tard au poste perdu. Entre-temps, il aur avec plus ou moins de succès mené campagne pour des cantonales, des municipales, briguera un poste de conseiller à l'Elysée ou un mandat régional. Non, décidément, ce prétexte ne fonctionne pas.
Pire encore, il fait honte à notre démocratie. Démocratie décadente où la médiatisation et la communication l'emportent sur les débats, où soigneusement l'on minimise et cache la vérité aux Français afin de faire la lumière sur des inégalités beaucoup moins scandaleuses finalement.
C'est un état exemplaire que l'on nous promettait ! Où se situe-t-il dans ces manoeuvres frauduleuses ? Et tous ses gens qui réclament l'égalité entre les régimes spéciaux, critiquant les revendications des cheminots, des enseignants, des étudiants et qui ferment les yeux sur la croissance des "vrais" privilèges dans cette société, ne sont-ils pas tous coupables de leur cécité volontaire ?

http://societron.forumparfait.com/post572.html#572

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article