Boycott or not ?

Publié le par Frédo45

http://societron.forumparfait.com/post652.html#652

Le Tibet est en pleurs, la Chine soumet par la violence les habitants de la région. Bientôt, un nuage de fumée nommé J.O viendra donner l'impression d'une Chine plus ouverte et plus démocratique. D'où cette interrogation légitime ? Doit-on boycotter les J.O ? Unanimement, la communauté internationale s'y oppose, rappelant l'échec du boycott des J.O de Moscou en 1980. Mais les voix favorables au boycott expriment une opinion bien différente sur le sujet, expliquant notamment que la non-participation des athlètes américains avait amené au pouvoir Gorbatchev et que dix ans plus tard, le mur de Berlin était déjà tombé et l'URSS vivait ses dernières heures. Ainsi, revient l'idée de boycotter partiellement les J.O, en ne permettant pas au gouvernement chinois de faire de cette manifestation une propagande à l'égard de la nation. Les cérémonies d'ouverture et de clôture pourraient ainsi être le théâtre de la contestation.

Il semble évident que la communauté internationale est en difficulté, non pas à cause des conséquences géopolitiques qu'entraînerait un boycott, mais surtout à cause des retombées économiques. Les grandes firmes ont déjà tellement pesé dans le choix de Pékin comme ville hôtesse des jeux olympiques, on voit mal ces grandes multinationales renoncer à une telle vitrine dans un pays qui comportent plus d'un milliard de consommateurs. Encore une fois, les vies de milliers de Tibétains ne valent pas grand chose face au profit des grands groupes. En 1980, les jeux olympiques ne drainaient pas autant d'argent et les sponsors officiels ne pouvaient de toute façon, pas pénétrer sur le marché soviétique. Aujourd'hui, les intérêts financiers sont tels qu'aucun gouvernement ne prendra le risque de ne pas envoyer ses athlètes en Chine.

Les athlètes, justement, on peut là aussi, critiquer leur mutisme. Comment peut-on rester de marbre face à ce qui se passe ? Une gloire entachée de compromissions douteuses semble être leur ambition pour 2008. Dommage, car encore une fois, ils laissent les jeux olympiques entre les mains des multinationales et ratent l'occasion de s'approprier ce qui leur revient de droit....article_TAI107_TAIWAN-_0309_1A-copie-1.jpg

Publié dans Sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article