La gauche divisée : le FN jubile !

Publié le par Frédo45

h--nin-beaumont---P-.jpg

La gauche se présente divisée dans la commune d'Hénin-Beaumont à l'approche des Municipales. En effet, trois listes devraient ainsi se former sous l'étiquette de la rose socialiste. Et c'est le FN qui jubile. Après de sérieux revers aux dernières élections, le parti de Jean-Marie le Pen ne pouvait pas espérer autant d'amabilité de la part de la gauche, pourtant bien implanté à la fois dans la région mais aussi dans la commune du Pas-de Calais. Un cadeau d'autant plus généreux que la candidate du parti d'extrême-droite n'est autre que Marine le Pen, l'éternel espoir étouffé par la figure paternel, encore mal remis de son échec aux législatives et du sursaut républicain qui a sonné le glas de ses ambitiosn au deuxième tour. Car c'est affaiblie que revient sur le terrain démocratique la fille du père, finalement rarement en réussite lors des verdicts populaires électoraux. 
Quel aubaine donc pour le FN qui voit ainsi une possibilité de remporter une victoire d'un de ses ténors, le parti espérant se redonner de l'air et une légitimité perdue ! C'est ainsi qu'encore une fois, les socialistes et la gauche en général éprouve ses difficultés à faire face à la montée des idées nationalistes dans les couches sociales les plus défavorisées, bercées par l'idée que leur condition doit trouver bouc-émissaire. Et le coupable sera l'immigration donc ! Qui d'autres ? 
Pire, le PS cette fois-ci en plus de ne pas parvenir à lutter contre les idées nauséabondes véhiculées par Marine le Pen va lui offrir un trône, certes petit mais suffisant pour rallumer la flamme éteinte et voir son aura retrouver un peu de luminosité. 
Le parti de François Hollande cherche la reconstruction? Apparemment, pour certains, son état de démolition n'est pas suffisant encore.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article